PNL Programmation neuro-linguistique

La PNL est née, dans les années 1970, du travail de Richard Bandler (mathématicien et informaticien en formation  de psychologie) et John Grinder (professeur de linguistique).
Ces deux psychologues Californiens ont étudié les procédés de Milton Erickson (Hypnose), Virginia Satir (analyse systémique) et Fritz Perls (Gestalt), trois grands thérapeutes de renommée internationale. Ils repèrent, décrivent et décryptent leurs techniques respectives et les modélisent.

Au départ, les modélisations sont basées sur la linguistique, mais très vite,  d’autres outils font leur apparition.

A travers cet ensemble de techniques et de méthodes, la PNL aide à changer la façon dont un individu perçoit son environnement. 
En effet, chaque individu possède une carte du monde qui lui est propre, et qui est modulée par ses croyances et ses conditionnements. 
La PNL permet de modifier cette carte afin de permettre à l’individu d’atteindre ses objectifs plus efficacement.
La programmation neuro-linguistique se préoccupe avant tout du « Comment faire pour que ça fonctionne bien? » plutôt que du « Pourquoi ça ne fonctionne pas? ». 
Elle propose de reconnaître les comportements que l’on adopte, puis d’y apporter des modifications si on le désire.

“Programmation” renvoie au fait que nous sommes conditionnés par notre milieu qui englobe un système de croyances et de comportements. Au cours de notre vie, chaque individu met en place inconsciemment des programmes qui orchestrent ses réactions et ses émotions, que ce soit positivement ou négativement.

“Neuro” signifie que ces programmes sont encodés dans nos circuits neuronaux.

“Linguistique” renvoie au langage. Qu’il soit verbal ou non verbal, il reflète la façon dont nous nous représentons la réalité.

En savoir plus: https://paulpyronnetinstitut.com